Blood Bowl Rhône Alpes

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
There are currently no events to display.

: - 19/11/17 j h m

There are currently no events to display.

: - 19 11 17 j h m

There are currently no events to display.

: - 19/11/17 j h m

There are currently no events to display.

: - 19 11 17 j h m

Le couvent des batignolles

Envoyer Imprimer PDF

Il est des équipes aux histoires peu communes dans le vieux monde, celle du couvent des Batignolles en fait partie.

Aux origines de ce sport, les première équipes gobelines ne faisaient pas les fières (bon, maintenant, non plus, mais c'était pire avant - F. Kabrail). Il arrivait souvent que les équipes gobelines vainqueures (donc pas si souvent) étaient poursuivies par les hordes de supporters et autres parieurs mécontents. Il était plus facile de s'attaquer à des gobelins vainqueurs qu'à des ogres vainqueurs.

A l'époque, certains ordres religieux s'étaient spécialisés dans le secours des troupes en difficultés. L'ordre qui s'occupait des équipes de Blood Bowl en difficulté était l'ordre des Yannonites, du nom d'un coach de Blood Bowl lui même spécialisé dans les rosters difficiles, voir carrément dans les loosers totaux. Son nom sera tût ici, mais sachez qu'il ne s'agit pas du tout d'un coach de l'Ain Pacte amateur de rosters foireux comme les vampires, gobelin, humains et autres bas-fonds.

Le couvent des Batignolles accueillit un jour une équipe de gobelins, et Soeur Micheline Tendresse, Ogresse de son état, tomba éperdument amoureuse d'un membre de l'équipe, King Phanos. Bien que le mariage était toléré chez les Yannonites, la mère supérieure (Marie-Thérèse des Batignolles) ne voyait pas d'un très bon oeil cette union contre nature et déclara: "Plutôt jouer au Blood Bowl nous même que de voir l'union d'une Soeur et d'une limace de peau verte".

Mais comme il est difficile de dire non au coeur d'une ogresse de 3m de haut et que la mère supérieure est assez têtue pour ne pas revenir sur sa décision, l'équipe fut engagée dès 2510 dans une ligue minueure de Blood Bowl et eu plus ou moins de succès.

En revanche, les spéctateurs sont toujours là, car l'uniforme des Yannonites est toujours très seillant.