Blood Bowl Rhône Alpes

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
There are currently no events to display.

: - 24/07/17 j h m

There are currently no events to display.

: - 24 07 17 j h m

There are currently no events to display.

: - 24/07/17 j h m

There are currently no events to display.

: - 24 07 17 j h m

Blood Bowl Rhône Alpes

Qui sont les meilleurs supporters ? C'est les vers

Envoyer Imprimer PDF

 

L'équipe de l'O.S.S.E. (les Oubliés du Sport de Saint Etienne), équipe khemri bien connue a toujours jouée en vert  Cela peut paraître surprenant, car à cause de cette si particulière couleur de maillot, on les a souvent confondu avec la pelouse et même les adversaires les plus avenants (par exemple, les bretonniens de "Après vous") les piétinaient.

 Leur histoire se confond presque avec  l'histoire de ce sport. En effet, ils jouent depuis toujours, et, malgré leur éternelle quête de titre, ils ne sont toujours pas parvenu à en accrocher un. Ils ont fait le serment de pas abandonner ce sport tant qu'il gagneraient pas un titre majeur.

Leur forme actuelle ne fut pas toujours celle de squelettes ou de momies, ils étaient autrefois de braves et fiers bretonniens. Bien que méconnue, la ville de Saint-Etienne de Kiprend-Troihazéro (proche de la myhtique cité de Quenelle, au sud-est de la Bretonnie) héberge une des équipes les plus mythiques du vieux monde (Mythique ne veux pas dire performante) non pas par ses résultats, mais par son public autant constitué d'humains que de vers géants. Ils ont été d'ailleurs été élus plusieurs annés de suite "2e meilleur public de Blood Bowl", ainsi que "2e public le plus violent". Dans cette bourgade minière, même les supporters ne gagnent pas de titre.

En 2476, alors qu'ils étaient encore une équipe de Bretonniens, il parvinrent à accéder à une finale, mais les Baveux de Munich (équipe Nurgle sponsorisée par l'Empire) les empêcha de gagner la Coupe des Crampons. A l'issu de ce match, perdu 1 à 0, ils furent tous contaminés par un étrange parasite (probablement contenu dans la bière de Nurgle (la Nurglebraü) que leurs victorieux adversaires leur offrirent après le match).

Ils furent tous dévorés de l'intérieur par de petits vers.

C'était sans compter sur leur coach, Bébert Herbeux (cela a peut-être un rapport avec la couleur du maillot), qui fut apprenti nécromancien de pendant ses jeunes années. Il se servit de leur serment pour les ramener à la vie sous forme d'un équipe de Khemris. En effet, leur serment de ne pas abandonner tant qu'ils n'auraient pas gagné un titre n'incluait pas la mort.

Nous allons donc les croiser pendant encore longtemps sur les terrains, à moins qu'un miracle ne se produise ...

 

Mise à jour le Lundi, 07 Septembre 2009 15:56

Page 3 de 3